Tout le monde a cent ans

Dea/ février 24, 2019/ Développement spirituel/ 0 comments

Cent ans. On nous a donné tellement de vie. Et comment on l’utilise, on décide. Que ce soit dans une maladie, dans la joie ou pour combien de temps … Selon Petar Dimkov, nous devons d’abord décider quelle est notre mission et avec confiance en nous pour la suivre avec acharnement. Il était sûr qu’il fallait vivre longtemps et se sentir jeune. Etre en bonne santé, penser sainement et remplir sa mission, être travailleur, curieux, passer sa vie sans vices (tels que cigarettes et alcool), dormir davantage – jusqu’à dix heures par jour, cesser de manger nous entretenons des pensées positives. Faisons connaissance avec nos corps et anticipons leurs besoins et leurs problèmes avant qu’ils ne se manifestent. Ce n’est pas si compliqué, n’est-ce pas?!

Et d’après ses conseils:

Ne vous allongez pas, dit-il, vivez dans l’ordre et dans l’harmonie, c’est-à-dire organisez l’espace autour de vous pour organiser votre vie comme vous le souhaitez! Selon lui, les deux actions ont un lien direct parce que l’ordre soulève la pensée de l’homme, il l’aide dans la réalisation réussie de la vie. En fait, le chaos empêche même sa santé, dit Dimkov.

En ce qui concerne la nourriture, on dit que c’est important, tant qu’il est important d’être en vie et ainsi de suite! Nourrir pour vivre, pas l’inverse. Et aussi la pensée avec laquelle nous prenons la nourriture. Donc, il pense que le rire est le meilleur dessert! C’est déjà là … je peux contester, mais de toute façon.

pour en savoir plus sur le sujet, lisez « 100 ans pour tous » de Peter Dimkov

Share this Post

Leave a Comment